DANIELLE CHAMPOUX – PRÉSIDENTE

Détentrice d’un BAC en Administration des affaires, spécialisée en finance (UQAM), Danielle Champoux débute ainsi sa carrière comme chef comptable sur d’importants projets canadiens de génie civil à l’international. Elle joint de là le milieu cinématographique via la publicité et le documentaire, la série télévisée et le long métrage de fiction. Productrice et gestionnaire de production pigiste, elle a récemment occupée les postes de directrice de production sur le film, J’AI SERRÉ LA MAIN DU DIABLE et productrice déléguée sur le film, UN DIMANCHE À KIGALI. Elle a également produit, conjointement avec Rock Demers, le film MADAME BROUETTE. Elle est spécialiste des tournages à l’étranger, notamment dans divers pays du continent africain.

 

DANNY BLANCO-HALL

Danny Blanco-Hall est né à Montréal. Il a passé ses premières années d’enfance aux États-Unis puis retourna vivre au Québec. Après ses études, il s’est lancé sur la scène musicale, travaillant avec un groupe R&B qui a fait ses débuts au club Funk “CHECKERS” à Montréal. En 1998, il fait ses débuts dans le monde du théâtre, obtenant un des premier rôles dans la comédie-musicale RENT qui a débuté a Toronto. Ce qui l’introduit a une nouvelle carrière d’acteur et des son retour à Montréal, Il se met à travailler sur de nombreux projets américains et canadiens couvrant le film, la télévision et même l’animation. Son expansion dans le domaine francophone lui permet des rôles en téléséries tels que TEMPS-DUR et LES HAUTS ET LES BAS DE SOPHIE PAQUIN.

 

MARYSE LEGAGNEUR

Maryse Legagneur embarque dans l’aventure de La Course Destination Monde en 1998-1999. Elle y remporte les plus prestigieuses distinctions : Caméra d’Or, Prix du public et Prix Téléfilm Canada. C’est ainsi qu’elle débute sa carrière de réalisatrice à la télévision (BANDEAPART.TV, Culture Chock, Gang de Rue, Une Pilule une Petite Granule et Voix Humaines). En collaboration avec l’ONF, son premier long-métrage documentaire, Au nom de la mère et du fils, remporte à l’hiver 2006 le prix Claude Jutras dans le cadre des Rendez-vous du cinéma québécois. En octobre 2006, le magazine Madame l’a nommé parmi « les 10 femmes qui font bouger le Québec d’aujourd’hui ». Ainsi elle a collaboré et initié plusieurs projets à caractère social,particulièrement dans le quartier St-Michel (collaboration avec la TOHU, le Cirque du Soleil, Vidéo Paradiso, et le Wapikoni).

 

MICHEL ZGARKA – Président

Michel Zgarka a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de production et de distribution cinématographiques, télévisuelles et sonores. Il a un diplôme en éducation de l’Université McGill ainsi qu’un baccalauréat ès arts de l’Université Sir George Williams et a fait des études post-universitaires en communications internationales en France. Michel supervise le développement national et international ainsi que les ventes de iStudio Cinéma Télévision. Il a été un conférencier invité à plus de 20 évènements internationaux de l’industries ainsi que récemment, comme co-Président du Jury des Prix de Rocky au Festival de télévision de Banff (2009). Il a récemment créé un programme complet pour un collège du Québec de carrière fondée sur les emplois techniques et créatifs de la production.

 

JEAN-FRANÇOIS MEAN

Jean-François Méan est un cinéaste Montréalais de souche Suisse et Afro-Américaine. Issu de l’école de cinéma Concordia en 2004, il enchaîne un documentaire après l’autre, et ponctue ses projets de longue échelle par la production de courts métrages de fiction provocateurs qui font rire et pleurer. Son prochain documentaire: Noirs et Blancs aussi sera diffusé aux ondes de TV5 en automne 2010.

 

PIERRE NOREAU

Détenteur d’une maîtrise en psychologie, Pierre Noreau travaille comme psychologue en clinique privée où, depuis une dizaine d’années, il offre des services d’évaluation, de psychothérapie et de réadaptation à une clientèle variée. Dès son enfance, il montre un intérêt certain pour les différentes cultures et cette affection le mène plus tard à multiplier les voyages en pays étrangers. Cinéphile de longue date, il cultive un intérêt particulier pour les films de répertoire et les films de production étrangère. En raison de son amour pour la culture noire et de ses brillantes capacités d’analyse, couplées à un sens de la critique et de la rigueur remarquable, il a souvent été invité à faire parti du Jury du Festival International du Film Black de Montréal.

 

 

NADIA ROUSSEAU – PRÉSIDENTE


La journaliste Nadia Rousseau a été récemment première conseillère à la Diversité à Radio- Canada. Née d’une mère française et d’un père haïtien, à la croisée de deux continents, elle est le creuset de cette richesse culturelle. Ses engagements bénévoles témoignent également de son questionnement quant à la valorisation de l’apport des groupes sous représentés dans la vie économique et culturelle du Québec. Elle est secrétaire trésorière de la Table Ronde du Mois de l’Histoire des Noirs et membres du CA de Diversité Artistique de Montréal.

 

BENZ ANTOINE

Né à Montréal, Benz Antoine a déjà fait 75 apparitions cinématographiques et télévisuelles. Benz s’inscrit à l’Université Concordia avec l’intention de faire carrière en économie, qui s’est rapidement transformée en philosophie. En 1993, alors qu’il accompagne sa petite amie d’alors à contrecoeur à une audition, on lui demande d’auditionner pour un rôle d’homme d’affaire dans une corpo. Le rappeur est rapidement devenu acteur et il n’a pas regardé en arrière depuis. Il fait sa première apparition sur grand écran dans Romeo Must Die à la Crabman. Depuis, il a paru dans le best-sellers Get Rich or Die Tryin ‘‘Four Brothers, acclamé par la critique, I’m Not There, et, plus récemment, Death Race!

 

BENOIT DUBOIS

Détenteur d’un Baccalauréat ès Arts spécialisé en théâtre de l’Université d’Ottawa, Benoît Dubois compte plus de 20 années d’expérience dans les domaines du théâtre, du développement régional et de la formation professionnelle. Il est fondateur et codirecteur artistique du Théâtre Biscuit de 1990 à 1997. Il occupe par la suite le poste d’agent de développement au Conseil régional de développement de l’Île de Montréal où il coordonne la mise sur pied du regroupement «Festivals Montréal». En 2003, il est recruté conjointement par l’Association des producteurs de films et de télévision du Québec et l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son pour mettre en place le Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec. Il occupe la fonction de directeur du service de Formation professionnelle continue depuis le 28 août 2006. Il est à l’origine de la série Espresso à L’INIS.