Longs-métrages fictions

Président du jury 

DANNY BLANCO HALL

Originaire des Caraïbes et de l’Amérique du Sud, Danny Blanco-HAll est un vétéran de l’industrie du film et de la musique. Il a commencé sa carrière de chanteur en 1988 en tant que membre du groupe R & B IMAGEZ, qui a performé au célèbre club le CHECKERS à Montréal. Une décennie plus tard, Danny fait parti du casting de la comédie musicale à succès RENT qui lance sa carrière d’acteur dans le cinéma et la télévision. Des apparitions dans RIDDICK, X-MEN: DARK PHEONIX, 19-2, TRANSPLANT, ainsi que de nombreuses performances à la Radio, dans les domaines de l’animation, des jeux et des documentaires.
En juin 2018, Blanco-Hall a organisé des soirées live hebdomadaires appelées SOULNUVÖ, voulant ainsi faire valoir la musique urbaine en soutenant la jeune génération talentueuse. Danny travaille actuellement sur la production et la participation de plusieurs projets personnels et série web dont la sortie est prévue pour la fin 2020.

TOMMY GROSZMAN
Durant des décennies, l’expérience de Tommy Groszman en matière de production dans le cinéma et la télévision a été considérable. Ses crédits en tant que producteur et réalisateur comprennent plus de quarante projets; Longs métrages, séries et films télévisés, documentaires et plus d’une centaine de publicités nationales.
Il a également travaillé pour trois grandes chaines nationales américaines – ABC, CBS et NBC et du câble, soit FOX et MTV ainsi que la télévision canadienne; CBC, CTV, YTV, History et Family Channel. La série à succès Student Bodies (65 épisodes) de FOX / YTV est toujours en rotation dans le monde entier!
Dans le secteur du long métrage, il a collaboré avec des studios indépendants d’Hollywood, du Royaume-Uni et du Canada et de grands acteurs comme: Burt Lancaster, Robert Mitchum, Tommy Lee Jones, Hugh Grant, Donald Sutherland, Gary Oldman, Kevin Bacon, Pierce Brosnan, Jaqueline Bisset etc…
Tommy fonde sa société de conseil en production FELIX Productions en 1987, puis, en 1999, Il co-fonde F.A.T. (Film & Television), une société de production canadienne indépendante.
En 2003, F.A.T. s’ élargi pour produire au cinéma et à la télévision (au Canada) avec des partenaires de distribution américains et des coproducteurs canadiens pour les marchés américain et canadien.

ROSANA ROTH

Actuellement vice-présidente du développement de Reel World Management et présidente de Code Red Entertainment, Rosana compte plus de 25 ans d’expérience dans les domaines du film et de la télévision. Au cours de sa carrière, Rosana a écrit, réalisé, produit, coproduit et développé du contenu pour le cinéma, la télévision, le Web, les mobiles et la radio pour les marchés américain et canadien. Les réseaux comprennent: Hallmark, Lifetime Network, National Geographic, Discovery Network, NBC, CBC, CTV et TVO.

Rosana a occupé plusieurs postes de haut niveau, notamment: chef du développement chez Reflector Entertainment; Consultant en création pour le Cirque du Soleil Media; Chef de marque, LNH pour Airborne Entertainment, chef du développement pour TVA International et directeur du développement pour Allegro Films.

Rosana a de l’expérience dans le développement de contenu pour plusieurs genres et sur diverses plates-formes, notamment des podcasts, des bandes dessinées, des romans et des événements en direct. Son travail l’a menée de Montréal à Marrakech.

Rosana est membre de l’Association canadienne des producteurs de médias et membre votant de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Elle a été sélectionnée pour un prix Gémeaux pour son travail sur la série jeunesse d’une demi-heure, le prix du président d’Israël pour la production vidéo exceptionnelle de la Fédération CJA et, plus récemment, en nomination pour le prix Écran canadien 2018 pour la meilleure fiction multiplateforme.

Rosana est titulaire d’un baccalauréat ès arts spécialisé de l’Université Western et d’une maîtrise en production cinématographique de l’Université Concordia. Elle a également été membre du jury de sélection des subventions pour La SODEC.

 

JEAN JEAN

Jean Jean est un acteur et cinéaste haïtien-dominicain. En 2017, il est devenu le premier acteur de l’île d’Hyspaniola à remporter le prix Coral pour la meilleure interprétation masculine au Festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane et le prix du meilleur acteur ibéro-américain au Festival international de Guadalajara au Mexique, pour son rôle principal dans le film Capinteros (Woodpeckers) de José María Cabral, premier film dominicain à avoir sa première mondiale à Sundance en 2017 et aussi le film qui a clôturé le Festival International du Film Black de Montreal le même année. Puis, en 2018 pour le même rôle, l’Association Dominicaine des Professionnels du Cinéma ADOCINE lui décerne deux prix, La Silla du meilleur acteur de l’année, pour sa projection internationale et le prix Iris du meilleur acteur étranger. Il est également connu pour des films comme, Los Locos (2004), La Cárcel de la Victoria (2005), Viajeros (2006) Operación Patakón (2007), Ladrones a domicilio (2008) La Soga (2009) Cuentas por Cobrar , (2016) …Y a Dios que me perdone, (2017) et La Isla Rota (2018) qui est actuellement en salles de cinéma dominicain. Cette année, il se prépare à participer pour la première fois en tant qu’acteur dans un film en Haïti. En 2015, Jean réalise son premier long métrage documentaire intitulé Si bondye vle, Yuli ( Si Dieu le veut, Yuli ) qui lui vaut 4 prix du meilleur documentaire au Caribbean Tales Festival à Toronto, aux Rencontres cinémas Martinique, Latino and Iberian Film Festival à Yale au USA et au Trinidad & Tobago Film Festival, où il remporte également le Human Rights Award pour son analyse approfondie de la migration Haïtienne en République Dominicain. Jean Jean réside à Montréal, où il a été lauréat l’an dernier avec la résidence Regard sur Montréal octroyé par le Conseil des Arts de Montréal, avec le soutien de la SODEC, l’ONF et Les Films de l´Autre pour se consacrer à la réalisation de son court métrage Printemps Now ! qui a eu sa première mondiale lors de l’inauguration du RIDM de 2018, pour lequel il a été nominé au prix du meilleur cinéaste au dernier Gala Dysnatie 2019.

 SARAH SPRiNG

 

Sarah Spring a travaillé comme productrice, scénariste et consultante en cinéma depuis quinze ans. Du premier long métrage qu’elle a présenté à SXSW sur un célèbre artiste de Montréal, en passant par la parution l’an passé de Visions du Réel sur les mémoires et douleurs d’une une petite ville, Sarah produit des cinéastes d’auteur avec une approche unique de la narration. Parabola Films, société qu’elle a co-fondée avec Selin Murat, est une maison de production spécialisée dans le soutien aux cinéastes à la recherche de moyens novateurs ou expérimentaux d’examiner le monde qui les entoure. Sarah est actuellement présidente du conseil d’administration des RIDM et a présidé le comité exécutif de l’Organisation du documentaire au Québec et le Fonds canadien du film et de la vidéo.

 

 

Longs-métrages documentaires

PRESIDENT DU JURY

DON JORDAN

Don, originaire de Montreal est devenu le premier artiste canadien-africain à Québec à être un habitué sur une émission de télévision hebdomadaire a l’âge de quinze comme premier danseur pour C.F.C.F. TV “Like Young” depuis six ans et Radio “Fleur D’amour du Canada, Fleur D’Amitiés”. Don était le Co-fondateur et le Directeur Artistique Co-de Dance Factory Inc. à Montréal depuis seize ans. Comme un acteur accompli, Don a été vu dans plus de 80 film et série de télévision et était le directeur artistique de Black Theatre Workshop pour les saisons 1987 / 88. Ses accomplissements vocaux lui ont permis de jouer dans beaucoup de productions de Théâtre Musicales, mener comme le chanteur d’invité dans les choeurs d’Évangile, à la télé et avoir joué dans trois occasions séparées au Festival d’international de Jazz de Montréal. Don était le destinataire du Prix d’Histoire Noir 2010 pour la réalisation dans les arts publiés par la Ville de Montréal et la Table ronde de Mois d’Histoire Noir, en 2018 le “Dr. Martin Luther King Achievement Award”, et “The Award of Excellence” de L’Actra.

 

VANESSA TATJANA BEERLI

Vanessa réalise plusieurs courts métrages, dont Tv dinner… (Burp!), nominé aux Genies Awards, avant de fonder en 2007 l’organisme Ciné Tapis Rouge. L’objectif est d’apporter un soutien au rayonnement du cinéma indépendant québécois à l’international, tout en créant des échanges cinématographiques entre le Québec et divers pays à l’étranger. Après 12 ans d’activités, ce sont plus de 20 pays qui se sont associés à Ciné Tapis Rouge et une centaine de réalisateurs (trices) qui ont pu aller à la rencontre de nouveaux publics.La créatrice de bijoux Anne-Marie Chagnon s’associe à Ciné Tapis Rouge afin de soutenir ses activités en présentant, depuis maintenant 5 ans, une collection de bijoux exclusive. Pour chaque bijou vendu, l’artiste bijoutière verse un don à Ciné Tapis Rouge qui fera voyager encore davantage le cinéma québécois à l’étranger.En 2018, Vanessa aide un organisme humanitaire à créer un festival de film en Haïti et décide alors de revenir à la réalisation. Elle tourne ainsi un court métrage, Ayiti mon cinéma, sur la délicate situation du cinéma et de la culture en Haïti.Ce projet sera l’étincelle qui l’amènera à travailler sur son premier long métrage, un documentaire faisant état des cinémas nationaux à travers le monde, réunissant une dizaine de pays sur les cinq continents. Le projet, en co-réalisation avec Renée Beaulieu, est actuellement soutenu en développement par la SODEC.
Discussion

 PEDRO RUIZ

Baccalauréat en Communication Sociale, photojournaliste et cinéaste à qui l’on doit Animal Tropical à Montréal, un portrait de l’écrivain Pedro Juan Gutiérrez. Son film La dérive douce d’un enfant de Petit-Goâve, nous plonge tout droit dans l’imagination déchaînée de l’écrivain Dany Laferrière et il a gagné le Prix du public au Rencontres internationales du documentaire de Montréal, 2009. Et en 2012 le film Philémon Chante Habana, une odyssée intime de l’auteur-compositeur Philémon Cimon. De nos jours, Pedro à réalisé Sur les toits Havane, un voyage éblouissant et poétique, ayant pour personnage le peuple qui habite la canopée de La Havane.

Court métrage

PRESIDENTE

PHYLLIS GOODEN

Passionnée de tout ce qui est le film, la télévision et le théâtre, Phyllis a commencé sa carrière sur scène en interprétant divers rôles-titres chez des compagnies montréalaises tel que Centaur Theatre et Black Theatre Workshop. Viennent ensuite le film et la télévision où elle a interprété de nombreuses rôles dont les plus récentes, « Broken Trust », une télésérie américaine où elle a décroché un rôle-titre, ainsi que « The Bold Type », « M’entends-tu? », « District 31 » et « Unité 9 ». Phyllis est également une auteure-compositrice-interprète accomplie dont la musique se retrouve sur iTunes, Apple Music and Spotify. Elle est aussi l’Ombudsperson pour ACTRA Montreal.

 
 
 

 JOSA MAULE

Josa Maule a fondé son école des arts de la scène (MSOPA) qui sert la communauté des acteurs de Montréal il y a plus de 27 ans. Elle a encadré des milliers de comédiens, de cinéastes et de dramaturges, les encourageant à adopter une bonne éthique de travail et à créer des ponts et à développer leur réseau.

Sous la direction de MSOPA, Josa Maule, directrice de casting, a travaillé avec de multiples réalisateurs locaux et internationaux. Nombreux de ces projets ont reçu des prix, des nominations et des distinctions honorifiques dans le secteur du divertissement dans le monde entier.

Présenté comme la «Maman de Montréal par Intérim» dans l’édition de juillet 2016 du magazine Maclean, 110 histoires sur le Canada. Elle a reçu plusieurs prix pour sa contribution aux arts et à la communauté au fil des ans. Son travail continue d’inspirer des artistes de tous les âges. Elle continue d’animer des masterclasses pour le Festival Black Film de Montréal et d’être jury dans de nombreux festivals de cinéma, galas, spectacles de talents et spectacles de Montréal.

   

STEFAN VERNA 

Gradué de l’École de Cinéma de l’Université Concordia, il se fait connaître dans le milieu du cinéma Québécois en tant que réalisateur, caméraman et monteur. Ses réalisations touchent à multitudes de styles tel le documentaire, la fiction, la vidéo danse et les vidéos clips.
Attiré au cinéma via l’engagement politique, Stefan Verna réalise que le 7e art peut être un outil de transformation autour de questions telle la justice sociale, les enjeux environnementaux et le sort des communautés afro-descendantes à travers le monde. Son profond intérêt pour la culture Hip Hop et la danse, alimente aussi les projets qu’il réalise. Né en République Démocratique du Congo de parents Haïtiens, Stefan a grandi à Montréal.
Son travail de caméraman l’amène à Cuba, Mexique, France, Haïti, USA et dans les communauté autochtones et Inuit du Québec. Ses images sont diffusées sur CBC Newsworld, APTN, Canal D et Canal Évasion.
Comme monteur il a travaillé sur les émissions La Course Autour de la Grande Tortue pourCanal D, Chic Choc pour APTN, Mordu de la Pêche et BoonDocking pour Canal Évasion.
Depuis 2017 Il est un des membres fondateurs de Black on Black Films qui est collectif de cinéastes Noires à Montréal
À ce jour on lui doit les realisations: Broken Strings (1999), Chocolate City (2003), Lakay(2008), Forever Loon (2010), Diversidad : a Roadtrip to Deconstruct Diner (2011), Drawing Blank (2012), « MONTREAL : a Jazz Story » 2018.. Présentement Stefan termine le montage de son plus récent documentaire intitulé « NOMAD’S LAND: a documentary Rhyme ».