MARTIN LUTHER KING III

En tant que fils aîné de feu Dr. Martin Luther King, Jr. et de Mme Coretta Scott King, Martin Luther King III a repris le flambeau tenu par ses parents en poursuivant leur quête de justice et d’égalité pour tous. Défenseur des droits de l’homme, activiste communautaire et leader politique, King a pris des initiatives politiques importantes, dont l’engagement à maintenir un traitement juste et équitable pour tous les citoyens, chez eux et ailleurs. Se basant sur les principes de la non-violence Kingian, King a entrepris paisiblement la négociation et la persuasion pour trouver un terrain d’entente entre les législateurs et les dirigeants de Géorgie. Ainsi, des modifications ont été apportées à l’emblème du drapeau de cet État, qui de façon symbolique offensait et provoquait la discorde chez de nombreux citoyens de Georgie.

De plus, son engagement et ses préoccupations humanitaires à l’échelle mondiale ont servi de modèle, vers la fin des années 1970. Lors de deux délégations officielles de promotion de la paix dans les pays étrangers, on a fait appel à lui pour représenter le président Jimmy Carter. Plus tard, en 1984, en tant que membre du conseil d’administration du Centre Martin Luther King, Jr. pour le Changement Social Non violent, King a parcouru, lors d’une tournée d’enquête, cinq (5) pays africains touchés par la pauvreté et la sécheresse. Dans les années 1980, il porta son attention et son engagement
vers les injustices commises en Afrique du Sud. Il fut arrêté à l’ambassade d’Afrique du Sud à Washington. DC, dans le cadre d’une désobéissance civile, en guise de protestation contre l’apartheid et pour la libération du combattant de la liberté, Nelson Mandela. Dans les années 1990, il fit le bilan des dilemmes moraux et politiques des nations du tiersmonde, tels qu’en Haïti et au Nigéria. En 1996, il partit faire une tournée en Grande-Bretagne, pour célébrer le Mois de l’Histoire des Noirs et inviter à partager la vision de son père, à propos de justice et d’égalité pour tous les peuples. En 2006, il a fondé l’organisation à but non lucratif Realizing the Dream, Inc. (Réalisons le rêve), qui a finalement fusionné avec The King Center en 2010

En commémoration du 44ème anniversaire de l’assassinat du Dr. King, Martin Luther King III, rappelait à nouveau l’intention de cette journée, en exposant le problème de violence chez les jeunes, facteur de santé publique, et la mise en place des moyens de prévention. Le 4 Avril Revisité: Sauver des vies, Bâtir des Rêves, initiative lancée en collaboration avec l’Institut de prévention CDC, représentait un appel à l’engagement, afin de marquer cette journée d’un momentum en faveur de la non-violence et de la paix à travers toutes les communautés pacifiques du pays.