Le très primé Harry Belafonte est autant connu pour son activisme et son engagement pour la justice sociale que pour ses talents d’acteur et de musicien. Son album Calypso fut le premier à atteindre le million d’exemplaires vendus. Sa première performance sur Broadway, dans la revue John Murray Anderson’s Almanac, lui valut un Tony et on lui décerna un Emmy pour An Evening with Belafonte, émission pour laquelle il fut d’ailleurs le premier producteur noir de l’histoire de la télévision américaine. Le Président Clinton lui décerna également la Médaille nationale des arts.

Son travail en justice sociale fut également honoré. L’université Yeshiva lui décerna le prix Albert Einstein et il reçut le Prix de la paix Martin Luther King Jr ainsi que le Prix du Courage Nelson Mandela. De plus, il reçut de nombreuses distinctions de la part du American Jewish Congress, du NAACP, du centre City of Hope, de l’OSBL Fight for Sight, de l’organisme Urban League, de la National Conference of Black Mayors, de la Ligue anti-diffamation de B’nai B’rith, de l’ACLU, du Département d’État, des Boy Scouts of America, du réseau Hadassah International et du Corps des volontaires de la paix.

Au fil des décennies, M. Belafonte a œuvré avec le docteur Martin Luther King Jr, le président John F. Kennedy, Nelson Mandela et fut l’instigateur de We Are the World, le projet de 1985 visant à amasser des fonds pour aider les Africains touchés par la guerre, la sécheresse et la famine. Il fut ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef et fut le récipiendaire du prestigieux prix d’excellence en arts du Kennedy Center Honors. Il demeure actuellement à New York avec sa femme Pamela. Il est père de quatre enfants, sept fois grand-père et deux fois arrière-grand-père.

Voir la galerie photo